En cas de circulation ou de stationnement sans certificat anti pollution visible sur votre pare-brise, sachez que vous encourez une amende de 135€ pour les poids lourds et les autocars, et de 68€ pour les autres véhicules. De plus, en cas de non-paiement sous 45 jours, le montant de ces amendes passe à 180 et 375€.

Les professionnels du transport routier sont ainsi concernés au premier chef, et ainsi fortement incités à commander et apposer une vignette Crit’air sur l’ensemble des véhicules de leur flotte professionnelle.

Sont également passibles d’une amende les usagers munis d’un certificat antipollution illisible, ou affiché sur leur pare-brise de telle sorte qu’il ne soit pas possible de le lire correctement. Idem bien entendu pour tout détenteur d’une fausse vignette Crit’Air, ou encore non correspondante à son véhicule.

Sachez toutefois qu’aucun PV « à la volée » ne peut être établi. Un véhicule en stationnement ne pourra être ainsi verbalisé, puisqu’une interpellation en bonne et due forme par les forces de l’ordre reste impérative pour toute sanction liée à la pastille antipollution.

La vignette Crit’air coûte 3.62 €, auxquels s’ajoutent des frais de service par nos soins et d’acheminement, soit au total de 4,00 euros en France TVA inclus. Elle est valide tout au long de la durée de vie de votre véhicule. Par ailleurs, lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, vous n’avez pas à faire une nouvelle demande de certificat.