L’institution de la pastille Crit’Air s’inscrit dans le plan global de transition écologique des Pouvoirs publics. Ainsi, afin d’être autorisé à circuler, la vignette est aujourd’hui obligatoire dans des villes telles que Paris, Lyon, Toulouse, Strasbourg, Lille ou encore Grenoble, et le sera bientôt dans d’autres grandes villes de France. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour en savoir davantage sur les conditions et la date de sa mise en place dans votre commune.

À l’occasion des pics de pollution, la réglementation routière de la plupart de ces grandes villes prévoit ainsi un système dédié de restriction de circulation. Au cours de ces périodes, ne pourront circuler que les véhicules affichant la vignette Crit’air selon la classe environnementale prédéfinie.

Quant aux propriétaires de véhicules motorisés disposant d’une dérogation pour circuler au cours de ces périodes de circulation restreinte, ils se doivent également de posséder une vignette Crit’air apposée bien en vue sur leur pare-brise.

Ces dérogations sont attribuées aux véhicules affichant une carte de stationnement pour personnes handicapées, aux véhicules de police, SAMU ou pompiers, à ceux du ministère de la Défense et des entreprises publiques, ainsi qu’aux véhicules de transports en commun à faibles émissions.